Comment éviter les pièges de la voiture de société ?

La voiture de société est un véhicule mis à la disposition d’un employé par un employeur. Elle permet au salarié de se déplacer pendant l’exercice de ses fonctions au sein de l’entreprise. Elle est également appelée voiture de service. Elle ne peut être utilisée que durant les heures de travail et pour les déplacements qui relèvent des missions professionnelles. Il existe cependant quelques contraintes. Voici 4 conseils pour éviter les pièges de la voiture de société.

Faire un bon essai routier de la voiture

Les avantages de la voiture de société reviennent principalement à l’employé. Avec ce véhicule, l’entreprise vous met dans les meilleures dispositions pour effectuer vos tâches. Vous pouvez vous déplacer plus facilement, exercer votre travail en toute tranquillité et surtout, être beaucoup plus productif.

A lire également : Sécurité en entreprise : 6 bonnes raisons d'investir en prévention

Cependant, avant de prendre possession d’une voiture de société, il est recommandé de faire un essai sur différentes routes. Le test de votre futur véhicule est un moment particulièrement important pour éviter les éventuels pièges. Il vous permet notamment d’évaluer le potentiel de la voiture de société. En effet, derrière une carrosserie neuve peut se cacher par exemple un moteur qui vous donnera les plus horribles cauchemars automobiles.

Vous devez donc multiplier les manœuvres et utiliser les différentes vitesses du véhicule. Pendant cet essai, soyez surtout attentif à la voiture que vous conduisez. Boîte à vitesse non fluide, freinage avec des bruits suspects, embrayage qui patine sont autant de signaux inquiétants que peut émettre le véhicule.

A voir aussi : Comment sortir vainqueur de la guerre pour la visibilité sur Internet ?

Contrôler l’intérieur de la voiture

Nombreux sont les employés qui ne prêtent pas attention à l’intérieur de la voiture de société. Or, c’est une grosse erreur. En effet, cette voiture deviendra une espace de vie, presque une seconde demeure pour vous, car vous l’utiliserez le plus souvent. Prenez donc le temps de vérifier les taches, les plastiques et les éventuelles rayures du tableau de bord et des sièges.

N’oubliez surtout pas de vérifier si tous les équipements de votre tableau de bord sont fonctionnels, y compris la climatisation et le frein à main. Assurez-vous aussi que les rétroviseurs fonctionnent correctement, car ce sont les garants de votre visibilité sur la route.

Tous ces éléments constituent les principaux indicateurs de la santé du véhicule. Vous assurer de leur présence ou de leur parfait état vous évitera surtout les mauvaises surprises. Côté moteur, vous devez être le plus vigilant possible. En effet, c’est là que se cachent le plus souvent les mauvaises surprises lorsqu’il en existe.

Prendre des photos lors de l’état des lieux

Il s’agit d’une technique qui peut vous permettre d’éviter les pièges qui se cachent derrière les voitures de société. Lors de l’état des lieux, il est conseillé de noter chaque dommage identifié sur un papier et d’entourer les zones abîmées.

Le plus pratique est de prendre des photos des dommages existants sur le véhicule et ceci, en présence de l’employeur. Pensez à vous baisser pour vérifier le bas de caisse. Cela vous sera très utile au moment de rendre le véhicule. Avant de rendre celui-ci, n’oubliez pas de bien relire les conditions de retour de votre contrat.

Vous devez rendre la voiture propre (intérieur ou extérieur). Tous les détails du contrat comptent. Il serait en effet dommage de payer des frais exorbitants que vous pouvez facilement éviter. Vous devez donc prendre le temps de faire un état de lieux de retour avec des photos à l’appui si nécessaire.

Vérifier le certificat de non gage

Attention ! Pour prendre une voiture de société, un certain nombre de documents est à contrôler avec précaution. Il s’agit notamment du certificat de non gage pour savoir si la voiture est gagée. C’est un document qui vous donne accès à des informations importantes concernant le véhicule que vous souhaitez acquérir.

Il contient des informations sur la situation administrative de ce dernier. Les données fournies par ce certificat sont d’une grande importance et permettent de savoir si la voiture de société est gagée. Un certificat de non-gage vierge vous garantit que vous pouvez prendre le véhicule en toute sérénité.

Ce document s’obtient uniquement en ligne auprès de différents acteurs publics ou privés. Il n’est donc plus nécessaire de se déplacer en préfecture pour obtenir un certificat de non-gage pour votre voiture de société.