L’utilisation du SWOT dans les affaires

Que pensez-vous du SWOT ? Est-il un concept théorique qui nous vient tout droit des livres de marketing et qui est en réalité inexplicable ? Ou bien est-ce un outil qui permet de nourrir la réflexion stratégique et de rendre plus claire la situation d’un projet ?

Quoi qu’il en soit, il faut savoir que le SWOT est un outil d’analyse indispensable dans les affaires, dans le cadre de la création d’une entreprise ou d’un lancement de produit. Découvrez dans ce guide comment l’utiliser dans les affaires.

A découvrir également : Comment bien choisir les pièces détachées d’une charrue ?

La recherche des thèmes à prendre en compte

Il convient de préciser que chaque projet se distingue par une situation et un environnement spécifiques. Dans le but d’adapter le SWOT à votre projet, il est essentiel de commencer par déterminer les principaux acteurs, thèmes et sujets qui auront une influence sur sa réalisation et sa réussite. Dans le cas où vous souhaiteriez approfondir la procédure, il peut s’avérer utile d’effectuer une analyse Canvas.

L’étude de chacune des 9 rubriques constituant le business model Canvas permettra d’identifier tous les thèmes susceptibles d’avoir un impact sur le bon fonctionnement du projet. Dès lors, il ne vous restera plus qu’à approfondir les thèmes selon la nature du projet. Ces thèmes identifiés vous serviront aussi dans le cadre de la structuration de la démarche des phases suivantes.

A voir aussi : Comment calculer la valeur des parts d'une SARL ?

Identification et classement des données qui impactent l’entreprise

L’identification et le classement des données se font sur la base de 2 variables à savoir :

L’audit interne : qui met en exergue les points forts et les faiblesses de la société ou du projet.

Les forces sont des éléments constituant par rapport aux projets des concurrents.

Les Faiblesses sont des éléments qui procurent un manque ou encore un désavantage pour le développement et la réussite du projet.

L’audit externe : qui permet d’identifier les menaces ainsi que les opportunités qui pèsent sur le projet.

Les opportunités sont des variables d’ordres environnementales pouvant apporter des avantages à votre projet et pas nécessairement aux projets rivaux.

Les menaces reprennent les éléments environnementaux qui risquent d’avoir une influence négative sur le projet : une limitation de l’activité, une baisse de la profitabilité, une fragilisation de la proposition de valeur, mais aussi une dépendance stratégique.

Ainsi, les données recueillies dans l’audit interne permettront d’identifier les points forts et faiblesses tandis que les données de l’audit externe serviront à définir les Menaces et Opportunités.

du SWOT dans les affaires

Sélection des forces, faiblesses, opportunités, menaces

L’un des pièges de l’analyse SWOT est de submerger ses usagers dans un volume trop important de données. En vue d’éviter cette difficulté, il est conseillé d’opter pour les éléments susceptibles d’avoir une grande influence décisive sur votre projet. Il est question de ceux qui :

  • Impacteront le plus fortement les initiatives ;
  • Intégreront directement la stratégie de développement ;
  • Auront une influence plus rapide et plus importante ;
  • Aideront à distinguer favorablement et visiblement la proposition de valeur du projet ;
  • Auront des conséquences onéreuses et irréversibles ;

Une fois que vous avez choisi les éléments significatifs, il vous faudra les classer en fonction de leur importance et/ou de leur priorité. Il s’agira alors d’identifier :

  • Les opportunités qui apporteront le plus de rendement au projet tout en étant abordables en fonction des faiblesses et des points forts du projet.
  • Les menaces qui, compte tenu des forces et des points faibles du projet, seront plus difficiles à éviter et qui présentent le plus de risques de se produire.

Une fois que vous avez terminé d’effectuer la sélection, vous pourrez intégrer chaque élément dans la case du SWOT correspondante. Vous avez le choix entre les classer par ordre de priorité ou bien par nature afin de rendre la réflexion plus aisée. Au final, on obtient une vue plus large et organisée des éléments essentiels à la réflexion stratégique.

Établissement de la stratégie

La dernière étape consiste à identifier les principaux axes stratégiques. Dans le but d’y parvenir, on se pose des questions concernant la manière d’atteindre un but ou d’entreprendre une démarche : recourir à ses forces, compenser ses points faibles, exploiter à bon escient les opportunités… Différentes stratégies sont possibles.

Quelques conseils pour réussir le SWOT

Bien que la réalisation d’un SWOT ne soit pas une procédure très complexe, elle requiert tout de même un peu d’expérience dans le domaine. Voici quelques recommandations qui vous aideront à réussir votre analyse SWOT.

Être synthétique

L’atout majeur de l’analyse SWOT est d’éclaircir une situation parfois compliquée. Afin d’éviter de perdre le lecteur et de participer par la même occasion à l’élaboration d’une stratégie explicite, il est primordial d’aller tout droit à l’essentiel. On évite alors les trop grandes matrices.

Se baser sur des faits

Les impressions ne sont pas toujours fiables. Alors efforcez-vous de tenir en compte les faits puis de mesurer les résultats acquis en vue de faire évoluer la stratégie mise en place. Enfin, mettez à jour votre analyse et n’oubliez pas de définir son paramètre pour ne pas vous éparpiller.