Entretien d’embauche : répondre à la question ‘Pourquoi vous et pas un autre ?’

En abordant la phase fondamentale de l’entretien d’embauche, il est fréquent que les recruteurs souhaitent cerner la singularité des candidats à travers une question aussi directe qu’essentielle : « Pourquoi vous et pas un autre ? ». Cette interrogation, loin d’être anodine, invite à une réflexion profonde sur sa valeur ajoutée et son adéquation avec le poste proposé. C’est un moment décisif où le candidat doit faire preuve d’assurance, d’auto-évaluation et d’éloquence pour convaincre son interlocuteur. Il s’agit de mettre en lumière ses compétences distinctives, ses expériences pertinentes et sa motivation intrinsèque, tout en restant authentique et concis.

Comprendre l’intention derrière la question ‘Pourquoi vous et pas un autre ?’

Lorsque le recruteur pose la question « Pourquoi vous et pas un autre ? », il cherche à évaluer la capacité du candidat à se distinguer de manière pertinente. Cet aspect de l’entretien d’embauche est stratégique, car il implique une réflexion sur la valeur unique que le candidat peut apporter à l’entreprise. La question, posée dans 90 % des cas, sert de pivot pour mesurer non seulement la compréhension du poste par le candidat, mais aussi sa vision de son rôle potentiel au sein de la structure.

Lire également : Les avantages du portage salarial

La réponse à cette question ne doit pas être improvisée. Elle doit refléter une connaissance approfondie de l’entreprise et du secteur, ainsi qu’une introspection sur ses propres atouts. Pour répondre à ‘Pourquoi vous’, le candidat doit articuler autour de ses compétences techniques, de son expérience professionnelle, mais aussi de son réseau professionnel. Ces éléments, lorsqu’ils sont bien intégrés dans le discours, servent d’arguments tangibles quant à l’aptitude du candidat à remplir les missions proposées.

La question permet d’évaluer le degré de motivation du candidat. Il faut que la réponse soit à la fois personnelle et en adéquation avec les valeurs de l’entreprise. Le candidat doit aussi démontrer une connaissance des défis auxquels l’entreprise est confrontée et proposer des solutions concrètes, preuves de son engagement et de son désir de contribuer au succès de l’organisation.

A lire en complément : Métiers lucratifs en 2023 : découvrez les professions les mieux payées

La réponse personnalisée et convaincante du candidat doit inclure des éléments concrets et éviter les extrêmes de confiance. Les soft skills sont tout aussi essentielles que les compétences techniques, ce qui demande un équilibre délicat entre assurance et humilité. Le candidat doit donc construire sa réponse avec une stratégie qui reflète à la fois sa connaissance de l’entreprise et une évaluation réaliste de ses propres capacités.

Stratégies pour construire une réponse personnalisée et convaincante

Pour s’assurer que la réponse à cette interrogation du recruteur soit à la fois personnalisée et convaincante, le candidat doit s’appuyer sur ses atouts distinctifs : expérience professionnelle et réseau professionnel. Ces piliers, lorsqu’ils sont correctement mis en valeur, créent une proposition de valeur qui résonne avec les besoins spécifiques de l’entreprise. Effectivement, la capacité à illustrer ses compétences par des exemples vécus ou des réussites mesurables prête crédit à l’argumentation. La réponse doit s’articuler autour d’anecdotes professionnelles qui mettent en lumière les compétences et la motivation du candidat, en lien direct avec les attentes du poste à pourvoir.

La préparation d’une réponse qui évite les ‘extrêmes de confiance’ implique un équilibre subtil. Le candidat doit allier confiance en soi et prise de recul, afin d’éviter toute impression d’arrogance ou d’auto-satisfaction. Les soft skills, telles que la capacité à communiquer, à travailler en équipe ou à résoudre des problèmes, doivent s’intégrer naturellement dans le discours, car elles sont aussi décisives que les compétences techniques dans la prise de décision du recruteur. Il faut que le candidat prépare des réponses où ces compétences transversales sont illustrées par des exemples concrets et pertinents.

La construction d’une réponse convaincante passe par une compréhension précise des défis et des enjeux de l’entreprise. Le candidat doit montrer qu’il a non seulement les compétences requises, mais aussi une vision claire de la manière dont il peut contribuer à la performance et au développement de l’organisation. Cela nécessite une recherche approfondie en amont de l’entretien et une capacité à aligner ses réponses avec la stratégie globale de l’entreprise. Une démonstration de la compréhension des objectifs à court et à long terme de l’entreprise peut constituer un avantage compétitif non négligeable pour le candidat.

entretien d embauche

Exemples de réponses efficaces pour marquer des points en entretien

Face à la question redoutable posée dans 90 % des cas par le recruteur, ‘Pourquoi vous et pas un autre ?’, les candidats gagnent à préparer des réponses illustrant un parfait alignement entre leurs compétences, leur motivation et les besoins de l’entreprise. Mathilde Hardy, rédactrice web SEO et fondatrice de l’agence Les Nouveaux Mots, propose d’aborder la question avec une réponse structurée qui évoque à la fois l’expérience professionnelle et le réseau professionnel. ‘Mon expertise en rédaction SEO et ma capacité à augmenter la visibilité en ligne de vos contenus sont des atouts majeurs pour votre entreprise. Mon réseau de contacts dans l’industrie peut s’avérer bénéfique pour de futures collaborations. ‘

Pour se démarquer, le candidat doit inclure des éléments concrets et s’abstenir de tomber dans les extrêmes de confiance. Une réponse efficace peut mettre en avant la complémentarité entre soft skills et compétences techniques. ‘Je suis reconnu(e) pour ma capacité à résoudre des problèmes complexes de manière créative, ce qui, associé à ma maîtrise des outils de développement web, me permet de proposer des solutions innovantes à des défis techniques. ‘ Cette approche souligne la valeur ajoutée du candidat tout en restant ancrée dans des faits démontrables.

Les réponses les plus percutantes sont celles qui résonnent avec les objectifs de l’entreprise. Le candidat doit exprimer une vision claire de la façon dont il peut contribuer à la performance de l’organisation. ‘Je suis particulièrement motivé(e) par les défis que représente votre plan de développement international, et je suis convaincu(e) que mon expérience dans la gestion de projets multiculturels peut accélérer le succès de vos opérations à l’étranger. ‘ En mettant l’accent sur des contributions spécifiques et mesurables, le candidat démontre une compréhension approfondie des enjeux de l’entreprise et une forte capacité à y répondre.