Comment devenir un géomètre topographe ?

Généralement, la mesure des terrains est au cœur des différentes préoccupations du géomètre topographe. En effet, ce dernier partage son temps entre les relevés de données en extérieur ainsi que la modernisation des plans de ces terrains dans son bureau d’études. C’est un métier de métrage ainsi que de précision, très indispensable dans le BTP. Vous aimeriez savoir comment devenir un géomètre topographe ? Cet article vous renseigne sur les qualificatifs qu’il faut avoir pour devenir un géomètre topographe.

Quelles études pour devenir géomètre topographe ?

Tout d’abord, le premier niveau d’étude pour avoir accès au métier de géomètre topographe est celui du Bac. En effet, le Bac pro technicien géomètre topographe se prépare en trois ans après la classe de 3ème. Ensuite, les lycéens de ce Bac débutent en seconde, métiers des études et de la modélisation numérique du bâtiment pour préparer cette spécialité tournée vers la topographie. Ce dernier permet d’accéder à des postes d’opérateur topographe. Arrivé à Bac+2, il existe deux formations pour devenir géomètre.

A lire également : Qu'est-ce qu'un espace de coworking ?

Il s’agit du BTS Métiers du géomètre topographe et de la modélisation numérique et le Titre professionnel de géomètre-geomaticien. Sachez que ce BTS est accessible à tout titulaire d’un Bac et notamment à ceux d’un Bac général ou également d’un Bac pro-technicien géomètre topographe ou d’un Bac STI2D. L’accès se fait généralement sur dossier avec parfois des tests ou un entretien de motivation. Sachez que le titre professionnel se prépare uniquement à l’ENSG ( École Nationale des Sciences Géographiques ) après un Bac à forte dominante scientifique.

La formation dure probablement deux ans avec une période de trois à quatre mois de travaux de terrain ainsi que de stage enfin de première et de deuxième année. Vous avez la possibilité de poursuivre une année supplémentaire pour obtenir la licence professionnelle « géomatique et environnement » Bac +3

A lire en complément : Comprendre les indices de risques industriels : évaluation et gestion

Quelles sont les qualités requises pour devenir géomètre topographe ?

Sachez que la topographie ne tolère aucune approximation. De même, le géomètre topographe doit obligatoirement faire preuve de méthode, de rigueur et réaliser relevés ou plans tout en respectant les données du terrain.

Ensuite, son esprit de synthèse lui permettra également d’interpréter des plans d’analyse des images satellites. Très bon communicant, il sait adapter ses échanges en fonction de ses interlocuteurs ainsi que de leurs connaissances de la topographie. De plus, le port d’équipements de protection ( casques de chantier, gilet fluorescent, chaussures de chantier ) sont très importants et nécessaires lors des déplacements sur les différents chantiers.

De même, une très bonne forme physique est demandée pour assurer les relevés sur le terrain par tout type de temps. Les différentes nouvelles technologies ont principalement fait leur entrée depuis quelques années dans le quotidien des géomètres topographe. Ce dernier doit savoir réaliser les mesures avec les instruments adaptés mais également faire des plans 2D/3D avec des logiciels spécifiques de CAO ( conception assistée par ordinateur).

Quel est le rôle d’un géomètre topographe ?

Les activités d’un géomètre topographe sont très variées. Cependant, il est très possible d’évoquer les principales missions de ce professionnel du BTP :

  • Réaliser des mesures topometriques.
  • Réaliser des plans d’infrastructures ainsi que de réseau divers à partir du bornage.
  • Réaliser des levés topographiques de délimitation de terrains.