L’avocat : l’ultime rempart en cas de liquidation judiciaire ?

En cas de difficulté professionnelle d’une entreprise, il est recommandé de se faire accompagner et assister par un avocat spécialisé en liquidation judiciaire. Le cas échéant, le rôle de ce dernier se révèlera extrêmement utile pour un grand nombre de raisons.

Chaque année, en France, de nombreuses liquidations judiciaires sont prononcées. Ainsi, entre avril 2022 et mars 2023, pas moins de 45 000 entreprises ont fait preuve de défaillances. Tous les dirigeants ne le savent pas, mais dans cette période délicate, ils peuvent se faire accompagner par un avocat qui bien souvent s’avère l’ultime rempart en cas de liquidation judiciaire.

A lire également : Ce qu'il faut savoir sur les différences entre les SAS et les SASU

La liquidation judiciaire en quelques mots

Selon la définition du Ministère de l’Économie des Finances et de la Souveraineté Industrielle et Numérique, la liquidation judiciaire est une procédure à laquelle on fait appel quand une entreprise n’est plus en mesure d’honorer ses créances et que sa situation ne laisse pas présager d’un rétablissement.

Généralement, la liquidation judiciaire intervient suite à la procédure de redressement judiciaire lorsque celle-ci s’est révélée infructueuse et n’a pas produit les résultats voulus ou bien qu’elle n’est pas ou plus envisageable. La liquidation marque la fin de l’activité de l’entreprise.

A découvrir également : Comment créer une association ?

Il faut savoir que l’ouverture d’une procédure de liquidation judiciaire peut être demandée par :

  1. des créanciers.
  2. des débiteurs.
  3. Le procureur de la République.

La liquidation est une procédure judiciaire complexe qui nécessite des connaissances particulières. Aussi est-il conseillé de se tourner vers un avocat pour liquidation judiciaire pour faire valoir ses intérêts et pour vous aider dans vos démarches.

Pour quelles raisons faire appel à un avocat lors d’une liquidation judiciaire ?

Lorsqu’un entrepreneur se retrouve dans une situation inextricable qui conduit à une liquidation judiciaire, il est tout à fait concevable de comprendre qu’il se trouve désemparé et ressent un sentiment de solitude. Aussi, a-t-il besoin de soutien. Pour cette raison et pour d’autres que nous allons vous exposer, il lui est recommandé de s’adresser à un avocat judiciaire afin de connaitre ses droits et ses devoirs. Voici les différentes raisons de faire appel à un avocat lors d’une liquidation judiciaire :

  1. Pour obtenir un soutien : l’avocat en liquidation judiciaire est d’un précieux secours pour accompagner un entrepreneur qui fait face à une liquidation judiciaire. L’avocat va conseiller le dirigeant et le représenter devant la justice pour défendre ses intérêts.
  2. Pour minimiser les sanctions encourues : l’avocat en liquidation judiciaire est un expert qui va trouver les arguments qui vont permettre de réduire les sanctions qui peuvent être lourdes de conséquences et conduire, par exemple, à une interdiction de gérer ou même à une faillite personnelle.
  3. Pour plaider la cause de son client en cas de plan de cession de l’entreprise, si une offre de reprise est envisagée.
  4. Pour apporter un avis extérieur et faire preuve d’objectivité sur les tenants et les aboutissants liés à la liquidation judiciaire.

Bien que la présence d’un avocat ne soit pas nécessaire dans le cadre d’une liquidation judiciaire, il est cependant conseillé de se rapprocher d’un professionnel pour faire valoir ses droits et se défendre. Dans ce cas, nous vous recommandons de vous adresser à un avocat spécialisé en liquidation judiciaire, car il possède un niveau de compétences plus approprié qu’un avocat généraliste à vos besoins. Par ailleurs, sachez que les créanciers, eux aussi, ont tout intérêt à en faire de même.