Comment choisir sa fontaine à eau professionnelle ?

Pour simplifier le service, et aussi réduire l’utilisation du plastique, la fontaine à eau s’avère être une nécessité en milieu professionnel, lorsqu’elle n’est pas une obligation. Elle facilite l’accessibilité à l’eau potable et évite les risques de déshydratation. Bien choisir sa fontaine professionnelle n’est pourtant pas aisé. 

Une fontaine professionnelle selon le débit et l’emplacement

Le choix d’une fontaine professionnelle doit prendre en compte le nombre de travailleurs disponibles et aussi, l’emplacement de la fontaine. Pour une fontaine à placer dans un resto d’entreprise, un débit important pourrait s’avérer nécessaire. Une fontaine à bonbonne est généralement adaptée à ce type de situation. Elle peut abreuver un nombre plus grand d’employés. Son débit s’évalue à 20 L/h maximum, sauf qu’il sera nécessaire de stocker les bonbonnes pour changer sa fontaine aussitôt qu’elle se vide. Pour plus d’informations, visitez notre page.

A lire aussi : Comment avoir une attestation de domiciliation ?

Les différents types de fontaines à eau

Il existe trois principaux types de fontaines à eau : la fontaine à bonbonne, sur réseau et atmosphérique. La première variante fonctionne avec un large réservoir et est facile à mettre en place. Il suffit de la brancher sur une prise électrique. Elle nécessite cependant de l’entretien pour rester saine, car elle ne possède pas de filtre. 

La fontaine sur réseau doit être branchée sur un réseau de distribution pour fonctionner. Elle possède également un filtre pour éliminer les résidus. Elle nécessite par contre quelques travaux pour son installation. 

Lire également : Remplissage CN23 : astuces pour une déclaration en douane sans erreurs

Les fontaines atmosphériques, elles, ne possèdent pas de réservoirs et se ressourcent vers l’humidité de l’air pour produire de l’eau. C’est donc un système autonome, mais qui peut produire de faibles quantités d’eau.