Comment mettre à jour les statuts d’une SARL ?

Modification des statuts d’une LLC :

A découvrir également : Comment monter un dossier de création d'entreprise ?

Toutes les sociétés à responsabilité limitée et toutes les sociétés commerciales en général possèdent un capital social. Ce capital social d’une société représente les contributions de ses partenaires. Chaque partenaire possède donc des actions qui représentent le capital social. En bref, plus un partenaire a des parts dans la société, plus il aura de contrôle et de poids dans la prise de décision, par exemple.

Ainsi, si vous souhaitez devenir partenaire de la LLC ou si vous souhaitez partir, il convient de procéder à un transfert d’actions .

A lire également : Quelle démarche entreprendre en cas d’accident de la circulation ?

Qu’est-ce qu’un transfert d’actions ? La répartition des actions est contenue dans un acte contenant les informations suivantes :

  • Nombre d’actions expédiées,
  • Prix de la commande et conditions de paiement,
  • Identification des partis et de la société
  • Preuve d’approbation.

L’acte de cession devrait alors être inscrit à l’impôt :

  • Soit par l’une des parties, en cas d’acte privé,
  • Ou par le notaire, s’il s’agit d’un acte authentique.

L’acte de contrat est soumis à des frais d’inscription. En effet, l’acheteur devra payer un montant à partir de reçus fiscaux. Les frais d’inscription représentent 3 % du prix de vente. Indépendamment des frais d’inscription de 3 % que l’acheteur doit payer , il convient de noter que la société n’est imposable que pour les gains en capital, uniquement si la valeur de transfert des actions dépasse leur valeur initiale.

Quelle est la procédure de transfert d’actions ? Quelles sont les conséquences d’un transfert d’actions ?

Toutefois, ce transfert d’actions n’est pas sans conséquences pour l’entreprise. En outre, le partenaire de transfert perd son statut de partenaire et le tiers devient un nouveau partenaire de la LLC . Il est donc nécessaire de modifier le statut d’une LLC.

Contenu :

I/ Vente d’actionsII/ Cession d’actions LLC pour modifier les statuts d’une SARL

I/ Vente d’actions

Il est nécessaire de distinguer si la cession a lieu à un tiers ou à un partenaire de la LLC.

A) Le transfert d’actions à un tiers

Lorsque la commande est faite à l’égard d’un tiers qui n’est pas affilié à la Société, l’accord doit être obtenu auprès des autres partenaires. Cet accord porte le nom d’approbation , il s’agit d’une autorisation, d’une autorisation pour effectuer n’importe quoi.

En conclusion, « les actions ne peuvent être transférées à des tiers en dehors de la société qu’avec l’autorisation de la majorité des membres qui ont au moins le représentent la moitié des actions à moins que les articles ne prévoient une plus forte majorité. » En cas de refus d’approbation par ses copartenaires, il ne pourra pas transférer d’actions à un tiers.

Le partenaire de transfert doit signaler la cession proposée aux autres partenaires de la SARL. La notification doit être adressée au responsable, car c’est le responsable qui doit convoquer l’assemblée générale du partenaire. La notification doit être faite par lettre recommandée accompagnée d’un avis de réception ou de signification par l’huissier de justice. Le responsable dispose alors d’un court délai (8 jours) pour convoquer la réunion. Si aucune réunion n’a lieu dans les trois mois suivant la notification de la mission proposée, la mission est gratuite. C’est ce qu’on appelle « approbation tacite ».

Dans le cas où la réunion aura lieu pendant cette période de trois mois, le accepter ou refuser l’approbation . Dans les deux options, la décision de la réunion doit être signalée à l’acheteur par lettre recommandée avec un message de réception. En outre, si le projet est rejeté, le client peut exiger que les partenaires aient acheté des actions depuis au moins deux ans.

B) Le transfert d’actions à un partenaire

La loi autorise la présence d’une clause d’autorisation par le biais des statuts afin de limiter la possibilité de transfert d’actions. En effet, si la vente d’actions de la SARL n’est pas soumise à l’approbation des partenaires (article L 223-16 du code de commerce), la commande sera alors appelée libre .

L’acte de répartition des actions entre associés à une LLC doit nécessairement être écrit. De plus, il peut être déterminé au moyen d’un acte privé ou d’un acte authentique. agir. En outre, la rédaction devrait inclure plusieurs informations concernant la vente d’actions LLC entre partenaires, notamment :

  • Les noms de famille, prénoms et domicile du client, ainsi que la profession et la nationalité du représentant autorisé ;
  • Le nombre et l’indication des actions transférées,
  • Identification précise et détaillée de la LLC,
  • Le prix du virement bancaire et les conditions de paiement des prix.

Quelques détails :

  • Il est nécessaire d’établir autant d’actes que de parties à la cession,
  • Il n’y a pas de limite d’âge fixée,
  • Un mineur émancipé peut transférer librement ses actions,
  • Un mineur non émancipé peut vendre ses actions s’il est représenté par ses parents ou par l’un de ses représentants légaux. De même, acquérir des actions mineures non émancipées lorsqu’elles sont représentées par ses parents,
  • L’autorisation du conjoint une fois que la propriété de la communauté a été engagée. En outre, si la cession concerne des actions communautaires ou si l’argent ordinaire est utilisé pour acheter les actions d’un autre partenaire.

Si l’autorisation est accordée dans les statuts, la procédure est comparable au transfert d’actions à un tiers.

II/ Cession d’actions LLC pour modifier les statuts d’une SARL

Que se passe-t-il une fois le transfert d’actions terminé ? Statuts modificatifs SARL.

A) Modification des statuts d’une LLC : prise de décision

Lorsque le transfert d’actions entre partenaires est terminé ou une fois que l’approbation a été accordée par la communauté des partenaires, il est nécessaire de procéder à une modification de la répartition des articles SARL. actions.

La modification des articles d’une LLC est nécessaire dans la mesure où les articles permettent d’obtenir un extrait de Kbis. De plus, comme Kbis est la carte d’identité de l’entreprise, les informations contenues dans ce document doivent être à jour.

Le directeur devra alors convoquer une assemblée générale extraordinaire pour modifier les statuts d’une LLC. En particulier, la modification de la section pour inclure la nouvelle distribution du capital. En effet, les statuts devraient décrire toutes les résolutions adoptées par l’EAL. Il sera alors nécessaire de rédiger un PDV de cession d’actions AGE .

Le PV vous permet d’autoriser le changement de statut d’une LLC. Dans les statuts, il sera donc nécessaire d’identifier le partenaire sortant et le salarié entrant.

B) Modification des statuts d’une LLC : soumission de dossiers dans le registre

Dans un mois après avoir conservé le général plusieurs documents doivent être déposés auprès du greffe du tribunal de commerce :

  • Un procès-verbal de l’assemblée générale extraordinaire qui a entraîné des modifications des statuts à la suite d’une affectation,
  • En plus d’une copie actuelle des statuts datés et certifiés par le représentant légal,
  • Un original de l’acte de répartition des actions,
  • A de M3 SARL, SELARL,
  • Un pouvoir lorsque le formulaire M3 n’est pas signé par le représentant légal. L’autorité est importante et nécessaire dans la mesure où elle permet à son bénéficiaire d’agir au nom et au nom de l’émetteur de l’autorité. En d’autres termes, il s’agit d’un mandat par lequel le client donne à l’agent toute autorité nécessaire pour accomplir tout acte en son nom et en son nom.

Vous devrez créer votre dossier au greffe du tribunal de commerce de l’endroit où votre le siège social est établi.

Vous souhaitez continuer à vendre vos actions SARL  ? Avec LegalVision, c’est possible, cliquez ci-dessous !

Donnez votre part avec l’aide de Legalvision !

Show Buttons
Hide Buttons